Comportementaliste & Éducateur canin

Le langage du chien: les pièges de l'interprétation

23 novembre 2019 à 12:00
galerie/articles/communication-chien.jpg

Les informations sur le sujet sont nombreuses et parfois trompeuses... 

Voici quelques points de repére pour s'y retrouver...

Quelle communication?

Le chien communique avec ses congénères. Il utilise pour cela un système de « signes » qui se construit durant ses premières semaines de vie, cette période est donc essentielle, isolez un chiot de ses congénères et il est fort probable qu'il deviendra un chien adulte qui ne saura pas ou peu communiquer. Cette communication n'est pas innée, le chien l'apprend, avec sa fratrie, sa mère ou tout autre chien adulte qu'il est amené à rencontrer. 

Chaque signaux émis, même s'ils sont à peine perceptibles pour nous, sont autant de messages échangés qui construisent la relation. Rassurer l'autre sur ses intentions prend une part importante dans cette communication. Le chien est une espèce sociale et, à l'exception de situations qui ne trouvent pas de solutions immédiates, le chien mettra tout en œuvre pour éviter les conflits.  

Les conséquences d'une carence dans l'apprentissage de ces signaux peuvent être importantes dans sa vie de chien adulte, car il est impossible de ne pas communiquer, l'absence même de réponse est déjà une forme de communication. Un exemple, votre chien en rencontre un autre, dés les premières secondes une communication va s'instaurer. Qui est l'autre? Dans quel état émotionnel est-il? Ai-je quelque chose à craindre? Veut-il jouer? etc Autant de questions qui méritent réponses… qui passent bien souvent par les signaux d'apaisement dont les objectifs sont de renseigner l'autre sur ses intentions. Ne pas émettre ces signaux au bon moment revient à refuser les sollicitations de l'autre, voire à montrer une attitude hostile…  

Une communication universelle  

Le chien emploie la même communication vis à vis de l'humain et d'autres espèces animales. Connaître les codes de cette communication est donc essentiel. 

Regardez cette vidéo et observez les comportements des deux chiens … 

Si l'on doit faire le compte des différents signaux émis en quelques secondes qui traduisent le malaise des chiens, il n'y en a pas moins d'une bonne vingtaine. Les chiens signifient d'une manière très claire que la situation ne leur convient pas.

Répéter plusieurs fois la même chose sans être entendu est très désagréable et l'est d'autant plus lorsque vous manifestez un malaise, et cela vaut pour tous, humains et « animaux non humains »…  

Lorsque cette communication, qui se veut apaisante, n'est pas prise en compte, l'état émotionnel évolue, et les réponses apportées également. Il y a effectivement deux agressions, mais pour des raisons identiques les chiens ne pouvaient, dans les deux cas, adopter un autre comportement.  

Cette communication doit donc être entendue et respectée lorsqu'elle correspond à un contexte qui peut l'expliquer, ce qui est le cas ici. 

 

Communication, connotation des milieux et émotions  

Les fonctions de la communication ne sont pas différentes entre le chien et l'homme et le « sens » des signaux émis varie en fonction du contexte dans lequel ils se produisent. Pour l'homme, un échange de regards est interprété différemment s'il se produit avec quelqu'un de connu ou non, du milieu dans lequel on se trouve, de la proximité avec l'interlocuteur, de son état émotionnel, etc.

On ne peut tirer aucune conclusion sur le « sens » d'un message sans tenir compte de ces contextes et cela vaut également pour nos chiens. Ils peuvent adopter des attitudes similaires dans différents contextes et le sens peut en être très différent. 

Par exemple, à l'occasion d'une sortie votre chien se tourne vers vous et adopte cette attitude caractéristique d'un appel au jeu. Mais il peut également l'adopter à d'autres occasions, par exemple devant l'endroit où vous allez poser sa gamelle…

Ce comportement a-t-il la même signification ? Probablement pas, dans le premier cas il s'agit d'un appel au jeu, dans le second de la manifestation d'une excitation qui trouve son expression dans une attitude proche émotionnellement de la première. Tentez de jouer avec votre chien dans le second cas et vous constaterez qu'il est bien plus préoccupé par son repas…

 

Mais est-ce compliqué ?  

Cela ne l'est pas, à la condition d'observer suffisamment son compagnon pour appréhender son langage et son système de signes. Des études scientifiques poursuivent cette tâche, tout n'est donc pas fixé une fois pour toute, certaines attitudes, comme la signification du bâillement, sont aujourd'hui remises en cause.

Vous interroger sur la cause finale du comportement en évitant les paralléles hasardeux avec le comportement humain est la clé d'une bonne interprétation.

 

Et si je désire en savoir plus ?  

La question de la communication est souvent posée et est effectivement une question essentielle dans la construction d'une relation basée sur la compréhension. Elle permet d'éviter les erreurs d'interprétation ; d'aller, souvent malgré nous, à l'encontre du confort de l'animal ; et surtout de le mettre dans l'obligation de menacer, voire d'agresser pour échapper à des sollicitations qui parfois ne correspondent qu'à nos désirs.  

Vous désirez en savoir plus? Restez à l'écoute et partagez!

 

Franck Robert

0 commentaire

Les commentaires sont fermés pour cet article.